2ème rencontre de potiers

L’écume de Terre accueille du 1er juin au 30 novembre une résidence de potiers

2ème rencontre de potier ptt format

Des artisans potiers/céramiste vont prendre possession de l’atelier de l’Ecume de Terre.

La poterie bretonne est connue mondialement grâce aux faïenceries de
Quimper. La nouvelle génération des potiers/céramistes bretons fière
de cet héritage explore de nouvelles formes, décors, couleurs,
techniques et horizons. L’atelier l’Ecume de Terre installé à route
d’Auray (KEROREL , BELZ) depuis 2011 vous invite à découvrir ces
nouveaux bretons qui font la céramique de demain en organisant une
résidence d’artistes pendant toute la saison estivale 2013.

Tout au long de l’été les céramistes, potiers, sculpteurs vont se
succéder dans les pierres de « Fall Vin » (l’ancien nom de la maison)
pour travailler la terre avec des techniques très différentes
inspirées pour certains de l’art japonais (raku), de l’art africain
(terre sigilée), de décorations d’inspirations modernes (bande
dessinées, comics, …) etc…

Les visiteurs pourront ainsi découvrir non seulement les collections
2013, mais aussi visiter gratuitement les ateliers, assister à des
démonstrations, rencontrer les artisans présents et découvrir leurs
différentes techniques de production (tour à pied, four primitif,
plaque, .modelage, sculpture etc. …).

 

 

en ce moment:

l'ecume presente gerome ducuing

l'ecume presente elsa lamamy

 

 

 

 

 

 

 

SONIA RENARD – PEINTURE, GRAVURE

01-fauvel1    BIOGRAPHIE:

 Diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts d’Angers et de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Brunswick (Allemagne), Sonia RENARD a exercé sa profession de plasticienne pour la plupart en Allemagne, à Hambourg. De nombreux voyages d’études, notamment en Islande et au Mexique, ont marqué sa carrière. De retour en France, elle s’installe en 2005 dans le Morbihan, à Baden.02-suscinio_chien

Son atelier est à Larmor-Baden,  au sein de l’Association ARNODVA. Elle y propose des cours et stages de gravure et arts plastiques. Plus d’infos sur www.arnodva.fr

DÉMARCHE:

La plupart des tableaux sont décrits comme „technique mixte“ sur papier ou sur toile, c’est-à-dire un mélange de techniques picturales: peinture acrylique prête à l’emploi ou sous forme de mélange de pigments et de liant acrylique, appliquée au pinceau, à la truelle, à la raclette ou à l’éponge. Des collages numériques, dont les éléments sont souvent extraits de gravures anciennes, d’ouvrages scientifiques – astronomie, biologie – ou d’archéologie sont parfois intégrés par collage entre les épaisseurs de peintures. Egalement utilisés sont le graphite, le fusain, les pastels et sticks à l’huile.

Le temps et l’espace sont comme télescopés, des éléments de toutes origines sont juxtaposés pour ouvrir une nouvelle dimension, un peu comme les pensées qui sans logique apparente nous assaillent.03-fauvel1_gravure

Le bestiaire est un composant important de ce travail, partout on retrouve des animaux existants, disparus, des créatures légendaires, des monstres hybrides fabuleux. La symbolique animale est vaste, présente aussi bien dans les récits, les civilisations anciennes, les croyances et les mythes, que dans le monde contemporain, la génétique, l’écologie… Chaque pays, chaque époque, chaque individu a son bestiaire.

Les peintures et gravures présentées ici s’inspirent de thèmes et d’imagerie médiévale.

EXPOSITION:05-fauvel3_gravure

La série de gravures et de peintures „Le Roman de Fauvel“ s’inspire des textes et enluminures de ce roman conservés à la Bibliothèque Nationale. „Le Roman de Fauvel“, écrit par Gervais du Bus au XIVème siècle est une critique politique qui décrit un monde à l’envers où les hommes se conduisent comme des bêtes.

Les „études pour Suscinio“ s’inspirent des motifs du pavement du Château de Susucinio, en particulier les représentations du bestiaire médiéval.

 

contact: http://www.soniarenard.com/

 

 

 

Sandrine HurelP1110179 - CopieP1110182 - Copie

En route dans le processus de création 

 L’argile, materia prima, m’a rappelé à elle, il y a 3 ans. Je suis partie en Dordogne apprendre les poteries façonnées à la main, la terre sigillée, les cuissons primitives, puis je suis revenue par ici, à Séné pour apprendre à tourner et composer mes émaux en utilisant des outils de production. Et ce n’est pas fini…et tant mieux, apprendre toujours, sans cesse, nourrir son esprit et travailler pour progresser.

J’ai besoin du contact de la terre chaque jour. Elle me repose, me replace à ma place, calme mes tempêtes. Concevoir une poterie à la main c’est une invitation à travailler chaque jour à un rythme régulier l’argile jusqu’à marquer la fin de l’histoire qui se joue. La superposition d’émaux sur une pièce est une approche expérimentale de la couleur et quel spectacle après cuisson lors de l’ouverture du four ! Chaque pièce est habitée par une histoire unique et universelle, c’est ce qui la rend intéressante.

Le potier est un travailleur de la terre. J’aime faire découvrir à mes stagiaires la matière 1ère dans tous ses états, j’aime lui P1110185 - Copiefaire découvrir la métamorphose de l’argile au contact de l’air, l’eau et le feu. P1110181 - CopieC’est tout le sens de mon travail, dans tous les sens du terme.

Je suis engagée dans une démarche de partage de connaissance et de la transmission d’un savoir ancestral. Je m’investis pour que les enfants puissent avoir accès à une pratique de l’argile de façon continue dès la crèche et non comme un produit de consommation comme un autre.

En tant que potière professionnelle, j’ai une préférence pour le travail collectif. A plusieurs, un projet prend une dimension plus importante et l’impact généré, surtout s’il est porteur de sens, reste à jamais incrusté dans la mémoire et le corps de la personne qui le vit. Travailler avec d’autres artistes et artisans, avec ou d’autres médiums, et créer une histoire dans laquelle chacun à sa place, est une manière de vivre et de faire progresser notre société vers la confiance.

« Il est des nourritures et richesses qui se prêtent mieux que d’autres au partage, qui favorisent la rencontre, qui créent du lien, éclipsent les différences d’âge ou d’origine… » Emmanuelle Williamson.P1110184

 

Je serais chez Emelie Jan du 1er au 13 juillet. Le lundi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 9h à 18h.

Stages organisés sur place le mercredi, jeudi et vendredi de 9h30 à 17h (sur inscription).

 

Sandrine Hurel, sandrine.hurel@orange.fr, 06 79 98 68 02

le reste de sa production est visible sur: http://www.heron-ceramique.fr/animations/

 

 

 

 

 

 

Jacky Jouannet.

l'ecume presente jacky jouannet

J’utilise la technique d’émaillage du RAKU, d’origine japonaise, qui
m’a séduit par ses différentes qualités de matières:

l’opposition entre le blanc et le noir, entre la douceur de l’émail et la rugosité
de la terre chamottée.

Ces oppositions m’emmènent toujours plus loin
dans mon expression graphique que je pousse jusqu’à faire de chaque
pièce un tableau représentatif de mon humeur au moment des différentes
phases de la création de la pièce.

Jacky.

 fly verso  J. Jouannet fly recto  J. Jouannet

 

 

 

 

 

 

 

 

debut juin:  Cyril Dennery .

l'écume presente Cyril Dennery« Très jeune, je me fabriquais des mondes imaginaires en modèles réduits avec des matériaux glanés, ce qui m’a conduit plus tard à suivre des études d’architecture, et j’ai toujours pratiqué le dessin en marge du diplôme qui m’a véritablement structuré.
J’ai décidé de poursuivre après cela en suivant un cursus artistique condensé sur un an, et j’ai découvert la céramique par hasard – en remplacement des cours d’informatique dont je pouvais me passer.
L’histoire d’amour avec la terre a commencé là, et je me suis formé par la passion, en autodidacte et avec la nature.
C’est de loin la plus complexe et intéressante discipline que j’ai rencontrée jusqu’à maintenant ; et bien que ce soit aussi une des plus archaïques, tout reste encore à découvrir devant l’immense diversité des matériaux !
La céramique est aujourd’hui la reine de mes pratiques créatives, mais je travaille et expose régulièrement mes autres travaux complémentaires, que sont le dessin, la peinture et la photographie. »Cyril Dennery grès_terratatam_10167 cyrile dennery _MG_6711 cyrile dennery Grès_Terratatam_1520 cyrile dennery Grès_Terratatam_1604

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l’ensemble de son travail est visible sur : http://picasaweb.google.com/111694693993332407444

contact: P1100884

Comments are closed.